Aides Anah 2023: tout ce que vous devez savoir pour bénéficier de ces subventions

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sont destinées à soutenir les particuliers dans leurs projets de rénovation et d’amélioration de leur logement. En 2023, ces aides continuent d’évoluer pour répondre aux besoins des ménages modestes et très modestes. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet des Aides Anah 2023, leurs conditions d’éligibilité, les démarches à suivre et les montants alloués.

Les différentes aides proposées par l’Anah en 2023

En 2023, l’Anah propose plusieurs types d’aides financières pour les travaux de rénovation énergétique, la lutte contre l’insalubrité, l’adaptation du logement pour les personnes âgées ou en situation de handicap, et la réhabilitation des copropriétés dégradées. Parmi ces aides figurent :

MaPrimeRénov’: cette aide fusionne le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les anciennes aides Habiter Mieux agilité et sérénité. Elle est destinée aux propriétaires occupants et bailleurs pour financer des travaux d’économies d’énergie.

Aide Habiter Mieux copropriété: elle vise à soutenir la réalisation de travaux dans les parties communes des copropriétés fragiles ou en difficulté pour améliorer leurs performances énergétiques.

Aide Habiter Facile: elle concerne les travaux d’adaptation du logement pour les personnes âgées ou en situation de handicap, afin de faciliter leur maintien à domicile.

Aide Habiter sain: elle est destinée à lutter contre l’insalubrité des logements et à financer des travaux de mise aux normes sanitaires et de salubrité.

Les conditions d’éligibilité aux Aides Anah 2023

Pour bénéficier des Aides Anah 2023, plusieurs conditions doivent être remplies :

Être propriétaire occupant ou bailleur: les aides sont réservées aux propriétaires qui occupent leur logement ou qui louent un bien immobilier. Les locataires ne sont pas éligibles directement, mais peuvent bénéficier d’aides si leur propriétaire entreprend des travaux.

Respecter les plafonds de ressources: les aides sont attribuées selon les revenus du foyer. L’Anah distingue deux catégories : les ménages modestes et les ménages très modestes. Les plafonds varient en fonction de la composition du foyer et de la zone géographique.

Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans: seuls les logements anciens sont concernés par ces aides. De plus, le propriétaire doit s’engager à occuper ou louer le logement pendant une durée minimale après les travaux.

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels RGE: pour être éligibles aux aides, les travaux doivent être effectués par des entreprises ou artisans disposant du label Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les démarches à suivre pour obtenir les Aides Anah 2023

Pour solliciter une aide de l’Anah, voici les étapes à suivre :

1. Évaluer l’éligibilité de votre projet: consultez le site internet de l’Anah pour vérifier si votre projet correspond aux critères d’éligibilité et estimer le montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre.

2. Solliciter un devis auprès d’un professionnel RGE: faites réaliser un devis détaillé par une entreprise ou un artisan RGE pour les travaux envisagés. Cette étape est essentielle pour constituer votre dossier de demande d’aide.

3. Déposer votre demande en ligne: une fois que vous avez réuni tous les éléments nécessaires, connectez-vous sur le site monprojet.anah.gouv.fr pour créer votre compte et déposer votre demande d’aide.

4. Suivre l’instruction de votre dossier: après avoir déposé votre demande, celle-ci sera instruite par les services de l’Anah. Vous serez informé de la décision par courrier ou par e-mail.

5. Réaliser les travaux et percevoir l’aide: si votre demande est acceptée, vous pourrez engager les travaux. L’aide vous sera versée à la fin des travaux, sur présentation des factures acquittées.

Les montants des Aides Anah 2023

Les montants des aides de l’Anah varient en fonction du type de travaux, de la situation du demandeur (propriétaire occupant ou bailleur) et de ses ressources. Voici quelques exemples :

MaPrimeRénov’: pour les propriétaires occupants, l’aide peut couvrir jusqu’à 90% du montant des travaux, dans la limite de 20 000 euros. Pour les propriétaires bailleurs, l’aide peut atteindre 35% du montant des travaux, plafonnée à 25 000 euros.

Aide Habiter Mieux copropriété: cette aide peut financer jusqu’à 50% du coût des travaux dans les parties communes, avec un plafond de 15 000 euros par logement.

Aide Habiter Facile: le montant maximal de cette aide est de 5 000 euros pour un ménage modeste et de 8 000 euros pour un ménage très modeste.

Aide Habiter sain: l’aide peut couvrir jusqu’à 50% du montant des travaux, avec un plafond de 20 000 euros pour les propriétaires occupants et de 25 000 euros pour les propriétaires bailleurs.

Les Aides Anah 2023 sont une opportunité pour les ménages modestes et très modestes de rénover leur logement, améliorer leur confort et réaliser des économies d’énergie. Il est essentiel de bien se renseigner sur les conditions d’éligibilité et les démarches à suivre pour bénéficier de ces aides financières.